AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

WOM FETE SES UN AN !

Merci d'être avec nous depuis tant de temps, on vous aime


Une intrigue pleine d'actions est en cours !

Venez vous aussi au FESTIVAL DE MIAMI

Le nouveau classement a été mis en ligne !

A vos rps pour vous aussi être dans les premiers du classement



 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 0
MESSAGES : 326
AGE : 23
CÉLÉBRITÉ : Kendall Jenner.
PSEUDO INTERNET : dtw.
FLORIDIEN DEPUIS LE : 23/12/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★☆☆☆☆
ÉTUDES
★★★★★☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★★☆☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★☆☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★☆☆☆☆


avatar

like i would - SOC
like i would - SOC




DON'T MIND ME   
Sam 28 Jan - 21:34

@Enrique R. Mendoza


DON'T MIND ME.
Enrique/Maezel.



De la bouche du coloc' de ton voisin d'amphi à tes oreilles à toi, t'avais eu vent de cette sauterie et tout naturellement tu t'étais sentie d'y participer toi aussi. Sans invitation, sans connaître personne. T'avais débarqué chez ce type, cette rockstar dont tout le monde semblait être fou en ce moment. L'air de rien. L'air d'être bien. Et c'était tout ce qu'il fallait apparemment. Sans tes potes, tes béquilles, trop occupés à travailler, à dîner en famille ou à ne juste pas de répondre pour un certain... Toi, t'avais ton sens des priorités bien singulier, alors tu t'étais pointée. Tu les remplaceras pour une nuit à coup(e)s de champagne hors de prix et ça fera l'affaire. Ça faisait toujours l'affaire. A ta grande surprise, tu te fondais parfaitement dans la masse. Tu t'amusais en fait à faire croire à ces gens qui pèsent dans l'industrie que tu étais un super dj qui cartonnait en Europe. La prochaine célébration serait la tienne, tu leur assurais. La fraude du siècle. T'ignorais si c'était à cause de ton sourire charmeur ou bien de ta robe un peu trop courte mais il semblait boire tes paroles avec une certaine avidité, bien que leurs verres à tous soient remplis. Mais très vite, tu te retrouves blasée de cette blague, alors tu t'excuses et tu décides de t'aventurer dans ces lieux dont l'opulence te donnait presque mal au cœur. Il y a un moment déjà que tu n'étais plus ancrée dans le temps. Ton esprit non plus n'arrivait plus à s'ancrer correctement.

Tu déambules dans les couloirs, empruntes des escaliers, pénètres dans les nombreuses pièces. L'air de rien. L'air d'être bien. Du coup, personne ne t'arrêtes. Tu crois que personne ne s'en soucie même. Tant mieux. Tu pousses une porte au hasard et disparais rapidement derrière. C'est grand, c'est beau. Tout ce que tu n'auras jamais et pourtant.. Te croyant chez toi, tu te laisses tomber sur le grand lit qui t'avait de suite sembler si accueillant et confortable, et puis tu éclates même de rire lorsque tu t'enfonces dans cette véritable douilletterie. Tu pourrais t'y endormir, peut-être même que tu le fais. Tu ne sais plus. Mais après un moment tu rassembles toute ton énergie, te forces à t'extirper de ce lit. C'est là que tu aperçois une autre porte. Sans trop avoir l'impression de faire intrusion, tu pars pour la pousser elle aussi. Ça donne sur une salle de bain. Ton cerveau complètement off, tu décides que c'est le bon moment et surtout le bon endroit pour prendre un bain. Très sérieuse, t’actionnes les robinets et part en quête de produits susceptibles de t'intéresser. Mais tu ne trouves pas grand chose, pas de bougies ou d'huiles essentielles. Si seulement tu comprenais que tu n'étais pas à l'hôtel... L'eau coule encore et la mousse s'est formée, alors tu te débarrasses rapidement de tes vêtements et entres dans la baignoire ton verre toujours en main. Peut-être d'ailleurs aurais-tu mieux fait de l'oublier celui-là comme tu l'avais si bien fait avec le respect. Mais c'que t'étais bien putain. Alors tu fermais les yeux et te délectais de l'instant présent.
© BLACK PUMPKIN



bad dreams in the night, they told me i was going to lose the fight. Too long i roam in the night, i'm coming back to his side to put it right. Let me have it, let me grab your soul. I leave behind my wuthering heights.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 34
MESSAGES : 1299
AGE : 25
CÉLÉBRITÉ : Tyler Blackburn
PSEUDO INTERNET : Wolfaid
FLORIDIEN DEPUIS LE : 05/06/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★★★☆☆
MÉTIER
★★★★★★★★★★
RICHESSE
★★★★★★★★☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★★★★★☆
SANTÉ
★★★★★★★★☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★★☆☆☆
DÉTERMINATION
★★★★★★★★★★

Raconte moi une histoire

Son grand-père a quitté le Mexique pour les USA à sa majorité, arrivant à Felda. Les Mendoza sont donc présents en Floride depuis pas mal de temps maintenant Sa mère a rejoint la FIU et a rencontré son père là-bas A perdu sa mère lorsqu'il n'avait que 6 ans lors d'un accident de la route. Il était jeune mais très proche de sa mère, sa disparition l'a dévasté A très mal vécu son enfance. C'était un grand rêveur, sans mère, avec un père à peine présent. Ce qui lui a valu d'être la cible parfaite du harcèlement des brutes à l'école. Son père refusait de perdre son temps à régler ces problèmes Son père l'a abandonné un an plus tard, à ses 7 ans, car l'état ne versait plus d'aides suite au décès de sa mère. Il atterrit chez son grand-père, et son père ne donna plus aucun signe de vie après quelques anniversaires A ses yeux, il n'a jamais eu de père Il a passé le reste de sa vie chez ses grands-parents. Il les considère d'ailleurs comme ses parents. Son grand-père et lui ont un lien fort, il l'a toujours soutenu dans ses rêves et c'est grâce à lui qu'il fait de la musique aujourd'hui S'ouvre un peu plus au monde et devient extraverti lorsqu'il retourne à l'école de Felda et croise le chemin de Valentin Steadworth qui restera son meilleur ami depuis ce jour. Durant l'année de ses seize ans, il a travaillé sur sa propre démo, toujours avec son grand-père. Ce dernier a parcouru Miami à la recherche d'un label, qu'il finira par trouver. Un petit label indépendant nommé «Wisdom Hunter ». Le dirigeant du label fait partie des amis proches d'Enrique à présent, puisqu'il n'a jamais quitté ce petit indépendant malgré sa croissance dans le monde de la musique Son premier album sort l'année de ses 18 ans et, pour faire la promotion, a fait de nombreuses représentations à Miami. Que ce soit dans des bars ou des mini-concerts. A immédiatement entamé son deuxième album, sorti en début 2016 et travaille déjà sur le suivant Il est célèbre aux USA et surtout à Miami, mais sa musique n'a pas encore un impact international Participe énormément à des oeuvres caritatives et fait régulièrement du bénévolat chez des associations contre le harcèlement dans les écoles, l'abandon des enfants ainsi que Make a Wish

♬♬♬


Mes RPs

Enlaney
Jules
Kassie
Elsie
Maezel


♬♬♬

I will burn for you
UC UC


♬♬♬

With all of my family
Valentin UC


♬♬♬

Friends are chosen family
Kassie UC Elsie


♬♬♬

No love
UC UC

color
Spoiler:
 





avatar
En ligne

let me love you - CYHM
let me love you - CYHM




Re: DON'T MIND ME   
Jeu 23 Fév - 13:16

Don't mind me
Maezel & Enrique
No driving, no sleeping. Live it up like it's the weekend. When the DJ play the right song. Gonna drink, gonna party all night long

Le lac de Buena Vista qui prend des heures festives à l'approche de la soirée, soirée que tu organises dans ta villa pour la promotion de ton album. Soirée qui devrait être banale au vu de ton statut, mais soirée que tu ne raffoles pas forcément. Tu le fais surtout pour satisfaire ton manager, qui ne cesse de te rabâcher que c'est important, pour obtenir une plus grande diffusion de tes musiques à la sortie de l'album. Des grands de l'industrie, des propriétaires de petites stations de radio en passant par les responsables des salles de spectacles, tout le monde est présent quasiment. Tu te prends finalement vite au jeu lorsque la musique commence à se rependre dans le bâtiment, à saluer chaque invité présent, à discuter affaires sur une touche de bonne humeur et d'humour. Ton colocataire n'est pas de la partie ce soir, probablement à travailler à l'hôtel. Il ne raffole pas de ce genre de soirée de toute manière, enfin tu le crois. Tu ne sais pas trop.

Bière à la main, tu décides de t'éclipser quelques instants, histoire de souffler un peu. Étant l'hôte de cette soirée mais également l'invité d'honneur, il faut dire que tu n'as pas vraiment de répit, à toujours devoir répondre à des questions, parler, parler et encore parler. Tu fais un signe au loin à ton manager pour le prévenir que tu t'absentes un petit moment avant d'emprunter les escaliers, t'éloignant un peu plus de la foule. Tu pousses grand la porte de ta chambre pour finalement la refermer derrière toi, avant de te laisser tomber sur ton lit dans un long soupir de soulagement. Un bruit attire tout de même ton attention, venant de la salle de bain. Tu plisses les yeux, intrigués, te levant à contrecœur de ton lit, bière toujours à la main avant de te diriger vers la porte. En entrant à l'intérieur, tu constates qu'en effet, quelqu'un est bel et bien en train de prendre un bain. Tu te racles légèrement la gorge pour signaler ta présence, l'air amusé même si une personne normale aurait pu prendre cela pour une intrusion. « L'eau est bonne ? ». Tu t'adosses contre le cadran de la porte, les bras croisés devant ton torse, le regard dirigé vers la personne en question, que tu ne connais visiblement pas. Son visage ne te dit rien.
Made by Neon Demon


fear
A stranger to the one who raised us. Nameless to the one who named us. Back to the place where it all began, I'm seeing heaven but I fear it's the end © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 0
MESSAGES : 326
AGE : 23
CÉLÉBRITÉ : Kendall Jenner.
PSEUDO INTERNET : dtw.
FLORIDIEN DEPUIS LE : 23/12/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★☆☆☆☆
ÉTUDES
★★★★★☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★★☆☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★☆☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★☆☆☆☆


avatar

like i would - SOC
like i would - SOC




Re: DON'T MIND ME   
Ven 10 Mar - 21:01

@Enrique R. Mendoza


DON'T MIND ME.
Enrique/Maezel.



A l’abri des regards, du bruit et des bonnes manières, tu plonges dans la baignoire. L’eau chaude te fais du bien, tellement de bien que tes yeux se ferment rapidement. Tu divagues, tu t’échappes et te dis que tes potes sont réellement en train de rater quelque chose ce soir. En parlant de tes potes, voilà sans aucun doute possible la raison pour laquelle on devrait tout simplement t’interdire de sortir toute seule comme ça. Tu n’es pas sortable, à peine fréquentable et mais surtout ingérable. Encore une fois tu t’es égarée, et te voilà en train de prélassée dans un bain à 2h du mat’ dans une baraque qui n’est pas la tienne. Normal. Donnant une toute nouvelle définition de l’expression taper l’incruste, tu pousses encore le vice en attrapant ton téléphone afin de capturer l’instant. La photo prise, tu cherches à reposer ton téléphone sur le rebord mais manque de bol il glisse et tombe sur le carrelage dans un bruit énorme qui te fait sursauter. Tu me diras, vaut mieux par terre que dans l’eau. Pas même le temps d’esquisser un geste que la porte s’ouvre sur un mec, de ton âge tu estimes. La surprise te fait écarquiller les yeux, mais très vite tu te reprends et lui répond : l’air de rien, l’air d’être bien. « Elle est parfaite. Je t’aurais bien invité pour t’en rendre compte toi-même mais on risque d’être un peu à l’étroit alors tu vois… » Bien sûr tu plaisantais, de ton humour si particulier. Tu n’avais pas du tout l’intention de partager ton bain, petit semblant de paradis en ces temps maussades, avec cet inconnu débarqué de nulle part. Même si techniquement, c’était toi la débarquée, l’inconnue. Pas gênée, ça on l’avait compris depuis le début, mais pas embarrassée non plus par cette situation plus que causasse. Peut-être à cause de l’alcool, peut-être parce qu’il s’agissait de ta personnalité tout simplement… Un sourire se dessine sur ton visage. Béat sans doute, mais que tu crois malicieux tu soutiens le regard du nouvel arrivant braqué sur toi. T’en oublie presque que tu es nue dans cette baignoire, la mousse faisant sans doute office d’un brouillard des plus denses dans ton esprit imbibé. « La fête n’est pas à ton goût ? » N’ayant toujours pas bougé c’est tout naturellement que tu lui poses la question, sans penser une seule fois  au fait que le jeune homme devant toi pouvait être propriétaire des lieux. Ta coupe est vide, tu constates soudainement en portant celle-ci à tes lèvres, une moue de parfaite gamine vint alors remplacer le petit sourire que tu affiches depuis la première fois que tu as ouvert la bouche pour parler. « Si tu veux mon avis, ça manque un peu d’alcool. » Ca s’entend à ta voix quand tu parles, que tu es complètement faite, si doute il y avait évidemment.


© BLACK PUMPKIN



bad dreams in the night, they told me i was going to lose the fight. Too long i roam in the night, i'm coming back to his side to put it right. Let me have it, let me grab your soul. I leave behind my wuthering heights.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 34
MESSAGES : 1299
AGE : 25
CÉLÉBRITÉ : Tyler Blackburn
PSEUDO INTERNET : Wolfaid
FLORIDIEN DEPUIS LE : 05/06/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★★★☆☆
MÉTIER
★★★★★★★★★★
RICHESSE
★★★★★★★★☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★★★★★☆
SANTÉ
★★★★★★★★☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★★☆☆☆
DÉTERMINATION
★★★★★★★★★★

Raconte moi une histoire

Son grand-père a quitté le Mexique pour les USA à sa majorité, arrivant à Felda. Les Mendoza sont donc présents en Floride depuis pas mal de temps maintenant Sa mère a rejoint la FIU et a rencontré son père là-bas A perdu sa mère lorsqu'il n'avait que 6 ans lors d'un accident de la route. Il était jeune mais très proche de sa mère, sa disparition l'a dévasté A très mal vécu son enfance. C'était un grand rêveur, sans mère, avec un père à peine présent. Ce qui lui a valu d'être la cible parfaite du harcèlement des brutes à l'école. Son père refusait de perdre son temps à régler ces problèmes Son père l'a abandonné un an plus tard, à ses 7 ans, car l'état ne versait plus d'aides suite au décès de sa mère. Il atterrit chez son grand-père, et son père ne donna plus aucun signe de vie après quelques anniversaires A ses yeux, il n'a jamais eu de père Il a passé le reste de sa vie chez ses grands-parents. Il les considère d'ailleurs comme ses parents. Son grand-père et lui ont un lien fort, il l'a toujours soutenu dans ses rêves et c'est grâce à lui qu'il fait de la musique aujourd'hui S'ouvre un peu plus au monde et devient extraverti lorsqu'il retourne à l'école de Felda et croise le chemin de Valentin Steadworth qui restera son meilleur ami depuis ce jour. Durant l'année de ses seize ans, il a travaillé sur sa propre démo, toujours avec son grand-père. Ce dernier a parcouru Miami à la recherche d'un label, qu'il finira par trouver. Un petit label indépendant nommé «Wisdom Hunter ». Le dirigeant du label fait partie des amis proches d'Enrique à présent, puisqu'il n'a jamais quitté ce petit indépendant malgré sa croissance dans le monde de la musique Son premier album sort l'année de ses 18 ans et, pour faire la promotion, a fait de nombreuses représentations à Miami. Que ce soit dans des bars ou des mini-concerts. A immédiatement entamé son deuxième album, sorti en début 2016 et travaille déjà sur le suivant Il est célèbre aux USA et surtout à Miami, mais sa musique n'a pas encore un impact international Participe énormément à des oeuvres caritatives et fait régulièrement du bénévolat chez des associations contre le harcèlement dans les écoles, l'abandon des enfants ainsi que Make a Wish

♬♬♬


Mes RPs

Enlaney
Jules
Kassie
Elsie
Maezel


♬♬♬

I will burn for you
UC UC


♬♬♬

With all of my family
Valentin UC


♬♬♬

Friends are chosen family
Kassie UC Elsie


♬♬♬

No love
UC UC

color
Spoiler:
 





avatar
En ligne

let me love you - CYHM
let me love you - CYHM




Re: DON'T MIND ME   
Dim 19 Mar - 21:04

Don't mind me
Maezel & Enrique
No driving, no sleeping. Live it up like it's the weekend. When the DJ play the right song. Gonna drink, gonna party all night long

Tu atterris dans ta salle de bain, après y avoir entendu du bruit alors que cette partie de la villa était censée être déserte. Jeune inconnue qui se prélasse dans ta baignoire. Visage qui ne te dit rien, mais dans ce genre de soirée il est difficile de savoir qui est réellement invité, et qui s'est simplement infiltré dans l'ambiance. Vu les aises qu'elle se permet de prendre, tu pencherais plutôt pour la deuxième option, à l'instinct. Elle répond naturellement à ta question, ne semblant pas être gênée par ton interruption soudaine alors qu'elle se trouve dans la plus simple apparence, dissimulée par la mousse du bain. « Ah merde, c'est dommage ça ». Sourire joueur sur le visage alors que tu restes bien adossé dans le cadran de la porte. Tu laisses par la suite un léger rire s'échapper lorsqu'elle te demande si la fête n'est pas à ton goût. Tu penches définitivement pour la théorie de l'inconnu qui se faufile clandestinement dans la soirée. « Oh, tu sais. On se sent vite à l'étroit, oppressé dans ce genre de truc ». Tu la regardes boire sa coupe de champagne, du moins essayer, puisque cette dernière est vide. Détail qu'elle partage très vite à haute voix, soulignant le manque d'alcool. « C'est sûr que la salle de bain, ce n'est pas le lieu idéal pour le réapprovisionnement. Je dois avoir des bières dans le frigo de ma chambre, mais pas de champagne malheureusement ». Tu te décolles du mur, franchissant à nouveau la porte. Tu pivotes légèrement sur toi-même pour lui faire face à nouveau. « Parce que oui, t'es dans ma baignoire ». Nouveau sourire en coin qui vient prendre place sur le bas de ton visage. Tu fais ensuite quelques pas jusqu'au mini-frigo qui traine dans la grande chambre. Un avantage fourni de base avec la villa, et étrangement tu as décidé de le garder. Tu retournes par la suite dans la salle de bain, deux bières à la main avant de lui en tendre une. Elle semble avoir déjà bu bien plus qu'une seule coupe de champagne, mais une bière de plus ne ferait pas de mal à ce point. De ton côté, tu es relativement sobre, aucun danger. « Du coup, j'en déduis que c'est sûrement pas mon label qui t'a invité à cette soirée, je me trompe ? ». Tu ouvres rapidement ta bière, dans laquelle tu viens boire une petite gorgée, adossé à l'évier à quelques pas de la baignoire.
Made by Neon Demon


fear
A stranger to the one who raised us. Nameless to the one who named us. Back to the place where it all began, I'm seeing heaven but I fear it's the end © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 0
MESSAGES : 326
AGE : 23
CÉLÉBRITÉ : Kendall Jenner.
PSEUDO INTERNET : dtw.
FLORIDIEN DEPUIS LE : 23/12/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★☆☆☆☆
ÉTUDES
★★★★★☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★★☆☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★☆☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★☆☆☆☆


avatar

like i would - SOC
like i would - SOC




Re: DON'T MIND ME   
Sam 6 Mai - 14:16

@Enrique R. Mendoza
Spoiler:
 

DON'T MIND ME.
Enrique/Maezel.



« Je suis sûre que l'occasion se représentera. » Tu dis comme si ça se faisait tous les jours de squatter la baignoire d’une star de la musique en pleine soirée promotionnelle. Et puis tu l’écoutes te parler de l’oppression de ce genre de soirée. Mais toi tu ne connais pas ça, t’es qu’une clandestine qui a abusé du champagne dans l’espoir de se fondre dans la masse. Et ça avait fonctionné, quelques temps, puis l’ennui, ton Nemesis qui t’avais rattrapé. Comme toujours, jamais à te foutre la paix, comme si lui non plus n’avait rien de mieux à faire. Logique. Enfin bref, vous connaissez l’histoire, à présent tu te prélassais dans un bain.
« le frigo de ma chambre » tu répètes en gloussant bien qu'en vrai ce ne soit pas si drôle que ça mais la simple idée d'un frigo dans une chambre te paraît tellement absurde. Ça n'était le cas que dans les chambres d'hôtels ce genre de truc non ? C'est bien cette allusion à ce frigo que capte ton esprit et tu restes bloquée dessus avant qu'une nouvelle petite voix te souffle l'article employé dans la phrase de ton inconnu. Il parlait du frigo de sa chambre. Sa chambre à lui. Ça te donne encore plus envie de rire, peut-être qu'en temps normal tu aurais paniquée, te serais excusée et aurait fait une sortie express, qui sans le moindre doute aurait été tout aussi embarrassante, mais non ça te donnait juste envie de rire. Avec ta chance, il fallait que tu tombes nez à nez avec le propriétaire des lieux. Tu en avais crashé des soirées, ce n'était pas la première durant laquelle tu prenais autant tes aises alors que tu étais quasi en terres inconnues, même si pour être honnête le bain restait encore inédit, mais jamais encore tu ne t'étais fait prendre comme ça. En vrai, tu t'en foutais un peu. Encore plus vu que ça ne semblait pas le déranger non plus. Monsieur insiste encore un peu plus de son doigt appuyé, comme pour faire mal oui, histoire de ne te laisser aucun doute possible sur le fait que tu étais un envahisseur en ses lieux. « Ouuups.. » Haussement d’épaules et ne sachant que dire d’autre, tu laisses finalement échapper cette onomatopée afin d’éviter qu’un silence - plus gênant encore que ton état, ta situation, toi, tout simplement, ne s’installe. C’est là qu’il se remet en mouvement quittant quelques instants la pièce, dans ta tête tu te dis que c’est bon après avoir berné le service de sécurité dans une partie de cache-cache – jeu auquel à priori tu étais la seule et unique participante mais passons – la fin de partie était à présent arrivée. Tu n’as pas le temps d’afficher une mine déçue, ou de lâcher un soupir que le gars revient deux bières à la main. SI toi t’étais chelou alors tu venais de trouver un sérieux concurrent.
« Pourquoi, c'pas un truc de ricos de prendre des bains chez des inconnus ? Je pensais que c’était.. je sais pas… un truc qui se faisait !  » Tu réponds l'air de rien en t'emparant de la bouteille qu'il te tend. Très gentille attention de sa part, même si en vérité il vaudrait mieux éviter, enfin tu n'étais pas vraiment à une bière près. Après tout, qu'est-ce qu'il pourrait arriver de pire ? Te retrouver à poil ? Oui bon voilà. Du coup tu trinques dans l'air ambiant avant de porter le goulot à tes lèvres. « Si ça peut te rassurer déjà, saches que je ne suis pas une de tes groupies ! » Tu déclares fièrement, comme si doute il y avait. Tu ne l’avais pas reconnu lorsqu’il était apparu, tu étais même incapable de te souvenir de son nom mais malgré tout, ton cerveau avait jugé qu’il serait préférable de faire la lumière sur ce point. Encore quelques gorgées que tu laisses glisser dans ton gosier.



© BLACK PUMPKIN



bad dreams in the night, they told me i was going to lose the fight. Too long i roam in the night, i'm coming back to his side to put it right. Let me have it, let me grab your soul. I leave behind my wuthering heights.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 34
MESSAGES : 1299
AGE : 25
CÉLÉBRITÉ : Tyler Blackburn
PSEUDO INTERNET : Wolfaid
FLORIDIEN DEPUIS LE : 05/06/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★★★★☆☆
MÉTIER
★★★★★★★★★★
RICHESSE
★★★★★★★★☆☆
LIEU DE VIE
★★★★★★★★★☆
SANTÉ
★★★★★★★★☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★★★☆☆☆
DÉTERMINATION
★★★★★★★★★★

Raconte moi une histoire

Son grand-père a quitté le Mexique pour les USA à sa majorité, arrivant à Felda. Les Mendoza sont donc présents en Floride depuis pas mal de temps maintenant Sa mère a rejoint la FIU et a rencontré son père là-bas A perdu sa mère lorsqu'il n'avait que 6 ans lors d'un accident de la route. Il était jeune mais très proche de sa mère, sa disparition l'a dévasté A très mal vécu son enfance. C'était un grand rêveur, sans mère, avec un père à peine présent. Ce qui lui a valu d'être la cible parfaite du harcèlement des brutes à l'école. Son père refusait de perdre son temps à régler ces problèmes Son père l'a abandonné un an plus tard, à ses 7 ans, car l'état ne versait plus d'aides suite au décès de sa mère. Il atterrit chez son grand-père, et son père ne donna plus aucun signe de vie après quelques anniversaires A ses yeux, il n'a jamais eu de père Il a passé le reste de sa vie chez ses grands-parents. Il les considère d'ailleurs comme ses parents. Son grand-père et lui ont un lien fort, il l'a toujours soutenu dans ses rêves et c'est grâce à lui qu'il fait de la musique aujourd'hui S'ouvre un peu plus au monde et devient extraverti lorsqu'il retourne à l'école de Felda et croise le chemin de Valentin Steadworth qui restera son meilleur ami depuis ce jour. Durant l'année de ses seize ans, il a travaillé sur sa propre démo, toujours avec son grand-père. Ce dernier a parcouru Miami à la recherche d'un label, qu'il finira par trouver. Un petit label indépendant nommé «Wisdom Hunter ». Le dirigeant du label fait partie des amis proches d'Enrique à présent, puisqu'il n'a jamais quitté ce petit indépendant malgré sa croissance dans le monde de la musique Son premier album sort l'année de ses 18 ans et, pour faire la promotion, a fait de nombreuses représentations à Miami. Que ce soit dans des bars ou des mini-concerts. A immédiatement entamé son deuxième album, sorti en début 2016 et travaille déjà sur le suivant Il est célèbre aux USA et surtout à Miami, mais sa musique n'a pas encore un impact international Participe énormément à des oeuvres caritatives et fait régulièrement du bénévolat chez des associations contre le harcèlement dans les écoles, l'abandon des enfants ainsi que Make a Wish

♬♬♬


Mes RPs

Enlaney
Jules
Kassie
Elsie
Maezel


♬♬♬

I will burn for you
UC UC


♬♬♬

With all of my family
Valentin UC


♬♬♬

Friends are chosen family
Kassie UC Elsie


♬♬♬

No love
UC UC

color
Spoiler:
 





avatar
En ligne

let me love you - CYHM
let me love you - CYHM




Re: DON'T MIND ME   
Sam 6 Mai - 19:45

@Maezel Higgins
Spoiler:
 

Don't mind me
Maezel & Enrique
No driving, no sleeping. Live it up like it's the weekend. When the DJ play the right song. Gonna drink, gonna party all night long

« Je n'en doute pas une seule seconde ». Les épaules que tu viens doucement hausser, comme si cette situation était tout à fait naturelle. Salle de bain que tu quittes finalement pour aller récupérer des bières, confessant au passage que tu étais bel et bien le propriétaire de ces lieux avant de revenir avec les boissons tant convoitées. Boisson que tu lui tends avant d'écouter sa plaisanterie sur les ricos, comme elle semble te désigner. A tort, bien sûr. Tu ne te considères pas vraiment comme un ricos, comme elle le sous-entend. La villa, c'est venu avec, mais tu n'en avais pas nécessairement l'envie. Ta guitare et ta voix, ça te suffit. A vrai dire, cette villa tu ne la connais quasiment pas, ou très peu. Tu en arrives presque à oublier que tu loges ici lorsque tu enchaines les nuits au studio. « Oh tu sais, faudra demander à ceux qui organisent la soirée. J'ai beau être chez moi, j'suis qu'un invité ». Petite plaisanterie pourtant bien réelle. Soirée de promotion qui ne te réjouit pas plus que ça. Les émissions radios, les concerts et tout le reste, tu trouves ça déjà suffisant. Tu ne te sens pas d'avoir besoin de lécher le cul à des producteurs, des propriétaires pour jouer dans leur salle. Qu'ils te veuillent ou non, c'est leur problème, tu viens faire ta musique et point-barre. Tu viens l'imiter lorsqu'elle se délecte de la bière, buvant une gorgée à ton tour, toujours adossé à l'évier. Tu lâches un rire franc suite à sa remarque, soulignant qu'elle n'était pas l'une de tes groupies. « Hallelujah. Si tu savais le bonheur d'être un visage inconnu dans cette foule. C'est pire que des sangsues, les pointes du showbiz. Dans ce cas, des présentations s'imposent. Enrique ». Dire que tu n'aimes pas ta popularité, ce serait mentir, mais il est bien par moment de redevenir personne, de redevenir tout le monde à la fois. Être Enrique, et non le chanteur. C'est de plus en plus difficile, avec tes allers et venues à l'université, tes concerts à travers la Floride. Et plus récemment à travers le monde, même si les occasions se font un peu plus rare de ce côté-là pour le moment. Le dernier en date étant le Mexique, ton pays d'origine. Quoi qu'il en soit, tu as beau aimer tes fans de tout ton coeur, c'est un peu le revers de la médaille, lorsque tout cela devient de l'hystérie, que l'on t'accorde trop d'importances alors que tu te considères uniquement comme un musicien, un chanteur, et non une star internationale. « Tu veux peut-être que je te laisse deux-trois minutes pour te rhabiller ? Sauf si l'hospitalité de ma baignoire te semble si dur à abandonner. Non pas que la vue soit désagréable ». Léger sourire sur les lèvres. A première vue, elle ne semble pas réellement porter ce monde dans son cœur, ou du moins le prendre avec détachement. A vrai dire, tu as presque envie de trainer encore un peu avant de retourner dans la cage aux lions, à devoir simuler des sourires pour faire plaisir à ton manager, à ton grand désarroi.
Made by Neon Demon


fear
A stranger to the one who raised us. Nameless to the one who named us. Back to the place where it all began, I'm seeing heaven but I fear it's the end © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
 

 DON'T MIND ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MIAMI A MILLION LITTLE FACES :: East Miami :: Buena Vista-
Sauter vers: