AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

WOM FETE SES UN AN !

Merci d'être avec nous depuis tant de temps, on vous aime


Une intrigue pleine d'actions est en cours !

Venez vous aussi au FESTIVAL DE MIAMI

Le nouveau classement a été mis en ligne !

A vos rps pour vous aussi être dans les premiers du classement



 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 22
MESSAGES : 477
AGE : 24
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski.
PSEUDO INTERNET : halcyon.
FLORIDIEN DEPUIS LE : 05/07/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
MÉTIER
★☆☆☆☆☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★★★☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★☆☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
CARRIÈRE MUSICALE
★★★★☆☆☆☆☆☆

Caractère:
 


Infos en Vrac:
 



Two Zola is better than One | Noden

Eden |


Bromance | Noway

Wayde |


Broken Doll | Milan

Mila |


Little Princess | Nolys

Aelys |


Shape of you | Those girls

Wendy | uc... Reese | uc... Thea | uc... Athéna | uc...


Ten Feet Tall | Those boys

Loup | uc... Clyde | uc... Pierce | uc... Alec | uc...
avatar

it goes electric - NB
it goes electric - NB




If I lose Myself tonight :: Nody    
Dim 4 Juin - 16:43


Wendy & Nolan

If I lose Myself Tonight


Le regard rivé sur le portable. Opales rougies, brûlées jusqu’à la rétine. À trop fixer, trop défoncées pour voir clairement les mêmes putains de mots que tu lis à répétition. Comme s’ils pouvaient disparaître à force de les regarder. Comme s’ils n’avaient jamais existé. Je suis partie, t’as eu ce que tu voulais… Poignée éparse de syllabes qui ne font plus de sens dans ta tête à trop les répéter. Joint que tu as entre les lèvres. Ne sait même plus tu en es à combien. Odeur âcre empreinte dans l’appartement. À ne pas entendre les cris des voisins qui se plaignent de la musique trop forte. Et peut-être ajouter des décibels encore un peu. Pour ne plus rien entendre. Ne pas entendre les pensées qui jouent en boucle dans ta tête. Joint que tu remplaces par vodka. Cocktail molotov sur le point d’exploser dans tes veines. Et t’es mal. Putain de mal. Mal à en crever. Pour Eden et pour elle. Surtout pour Elle. Son nom que tu ne prononces plus depuis des années. Elle, aussi, que tu as laissé filer. Ta faute si elle ne rayonne plus. Ta faute si tu te retrouves dans ce trou pourri de Miami. Ta faute si Eden s’exile dans un autre pays. Famille disloquée dont tu en es le perturbateur. Ta faute, toujours ta faute. Les poings qui se heurtent à ton crâne pour les faire taire, les accusations. À te lever d’un bond, les pas que tu enchaînes. Animal en cage sur le point de craquer. À tout vouloir briser. Murs déjà bien abîmés par tes soins. Coups que tu ne contrôles plus depuis des heures. Besoin. Besoin évident, besoin criant que de tout évacuer. T’es plus là, t’es plus rien. T’es que ce mec minable qui a trop de peine. Qui ne la contrôle plus, cette peine, et en fait n’importe quoi. Alors tu sors, Tu te libères de ses quatre murs qui te crient ton pathétisme. Le soleil qui anéantie les rétines. À ressembler à un cadavre, trop pâle pour un Floridien. Et tu bouges, tu avances. Tu déambules sans but. Tu heurtes, tu bouscules ceux qui se dressent sur ton chemin. T’existes plus. N’est plus vivant de l’intérieur, Nolan. À se perdre dans un passé trop profondément noir. N’a plus la notion du temps, se croit huit ans en arrière. Hallucination par la came et la tristesse. Et tu as besoin d’elle. Comme tu avais besoin d’elle, des années en arrière. Chevelure platine qui n’est que de retour depuis un temps. Mais t’as besoin d’elle. Parce qu’elle sait. La seule qui sait dans Miami. Même pas Wayde, même pas Trey, ne savaient. Et tu sais même pas, tu sais plus comment tu l’as trouvé son adresse, mais tu l’as eu quelque part. T’as été voir. Et tu connais le chemin. T’es pas bien, Nolan. T’es pas sain. Âme brisée devant sa porte et qui frappe. Frappe trop fort. À répétition. Et pour la première fois de la journée, t’arrives à dire un mot. « Wendy… »   
AVENGEDINCHAINS


wicked games.
Bring your love baby I could bring my shame. Bring the drugs baby I could bring my pain. Bring your body baby I could bring you fame. And that's my motherfucking words too. Just let me motherfucking love you › © alaska.  



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 7
MESSAGES : 74
AGE : 23
CÉLÉBRITÉ : bryden jenkins.
PSEUDO INTERNET : .bipolar
FLORIDIEN DEPUIS LE : 17/11/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★★★★☆☆☆☆☆
ÉTUDES
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
MÉTIER
★★★☆☆☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★☆☆☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★★☆☆☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★★☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★★★★☆☆☆☆☆
GUITARE
★★★★★★★★☆☆

wendy nadjy klark.

Née et a grandit au Cameroun + Végétarienne + patiente, rarement à bout de nerfs, difficilement mise en rogne,  à tendance réfléchi. Mais une Wendy en colère, une Wendy poussée à bout, c’est une beauté qu’il vaut mieux ne pas croiser. Elle vous exploserait la tête. + De base le genre à vivre d’amour et d’eau fraîche, mais à se laisser vite emporter par les bonnes choses de la vie. Une vile tendance à vouloir posséder ce qu’elle n’a pas, d’avantage lorsqu’elle a découvert le monde Américain. Les citoyens, c’est eux qu’elle considère comme des sauvages, et non pas ses civilisations perdus et peu développés comme elle a pu en voir au Cameroun. C’est à contre cœur qu’elle en devient, de ses sauvages. + Une femme forte, battante et entreprenante, une peur de l’inconnu toujours encré au creux de son ventre, une peur simulée et cachée pour conserver crédibilité et assurance. + Sociale à fond, mais méfiante tout autant. + goût de la manipulation, des mauvaises combines, car elle n’a pas le choix.+ Elle est drôle et aimante, et même si détester quelqu’un lui ai difficile en temps normal, sa haine prononcée pour la race humaine, ou du moins trop peu humaine d’après elle, s’est éveillée. Elle n’aime personne, et à la fois, elle aime tout le monde. C’est comme par défaut. + Wendy est une vraie folle dingue quand elle s’y met. Elle peut enchaîner connerie sur connerie, surtout si elle est avec des personnes qui méritent de l’a voir au top de son être. + joue de la guitare dans un groupe de Metal. + son père est allé en prison à sa place

♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦-♦

feelings.

NOLAN
Son Peter Pan. Celui qui hantait son coeur il y a huit ans de cela. Le premier homme qu'elle a aimé. Des choses fortes et uniques partagés dans ce continent qu'était le sien. Parti du jour au lendemain, elle le retrouve aujourd'hui pour la première fois. Ils ont changé chacun, énormément même, jusqu'à même ne plus se reconnaître totalement.


friends.
Ryder.
Andrew.


asshole.

avatar

let me love you - CYHM
let me love you - CYHM




Re: If I lose Myself tonight :: Nody    
Mer 7 Juin - 23:58

If I lose Myself tonight
EXORDIUM.
Subir, encore une fois. Ne pas vivre, mais subir. Aujourd’hui l’échec et l’injustice ont frappé à ma porte, main dans la main, me saluant avec mépris. J’ai beau chercher des portes de secours, je ne pourrais jamais les emprunter si mes problèmes me retiennent et me gardent en arrière. Le mannequinat, c’était un pourquoi pas qui s’est transformé en jamais de la vie. Mon travail dans ce bar minable m’a valut un retard et un échec total le jour de l’audition. Andrew qui comptait sur moi, Andrew que j’ai déçu, Andrew qui ne sait rien, Andrew qui m’a blessé au point que j’aurais pu lui éclater la face contre un mur. Moi, éclater une gueule. Impensable. Frustrée, perturbée, je n’ai pas pu sortir de mon appartement depuis sa visite. Plus nulle que je ne me suis jamais senti, les mots d’Andrew ont hantés ma tête et l’a hantent toujours encore. Une clope, un thé et une série, tel fut la suite de ma journée. Finalement des choses simples et quotidiennes de nos jours, certes, mais l’esprit y était bien différent. J’ai pleuré. Toute l’humidité qui était encore capable de couler de mes yeux à fait son chemin. L’heure n’est pas tardive.Enervé contre moi-même et les intolérants, honteuse de mes nuits et de mes tords, des traits se dessinent sous mes yeux à chaque pensé de ses égards. Enroulée dans mon duvet, mes cheveux montés en chignon décoiffé, quelqu’un frappe à la porte. Une pensée vers Andrew, qui peut-être, viendrait ravaler ses paroles ou, au contraire, les parsemer d’autres atrocités. D’une hâte curieuse, je me débarrasse de tout ce qui me recouvre. Les visites imprévues ne sont jamais prévues. Résultat des comptes, je ne suis pas tout à fait présentable. En culotte, munit d’un large débardeur blanc, ce n’est pas comme ça que j’irais ouvrir la porte. Je file alors vers mon jogging gris que j’enfile en m’écriant à travers la pièce « J’arrive ! » J’ai manqué de peu de me vautrer en marchant vers la porte. Expiration forte de prise de courage, avant que ma main ne vienne tourner la poignée et révéler un visage d’ange détruit.

Les lueurs du soleil en cette journée devraient raviver nos visages et nos êtres. Seulement aujourd’hui, nous sommes deux à vivre dans l’ombre du cœur et l’invisibilité des faisceaux du jour. Ma main qui maintient la porte glisse le long de celle-ci, comme impossible de s’y tenir une seconde de plus. Nolan est là, devant ma porte, aussi pâle qu’une neige un mois d’hiver, aussi défoncé que le jour de nos retrouvailles. J’entre-ouvre la bouche plusieurs secondes, incapable de laisser s’échapper le moindre mot, le moindre son. Juste mon corps qui tremble et frissonne à l’entente de mon prénom. Sa voix me fait mal. Je peux lire sur son beau visage, toute la souffrance qui nage en son cœur. Pensées vagabondes, corps exécuté de toutes émotions, je lâche finalement les mots incontrôlés d’instincts. « Oh merde… » Comment m’a-t’-il trouvé ? Pourquoi est-il là aujourd’hui, d’une voix aussi faiblarde que celle-ci ? Au moment où j’ai ouvert la porte, j’ai cru qu’il allait s'écrouler devant moi, comme si le monde entier lui tombait sur la tête. Inquiète, surprise, j’en oublierais presque mes propres maux à la vue de ce corps aux airs fébriles. « Nolan.. » Prononcer son nom, répondre à l’appel. Aussi normal que ça l’aurait été à une époque, cette situation ne l’est clairement pas aujourd’hui. D’un réflexe trop propre à mes principes, je tends la main afin de m’emparer de la sienne. Je le tire lentement vers moi, m’écartant d’une part du chemin, le laissant libre d’avancer vers l’intérieur de l’appartement. « Viens, rentre, s’il te plait.. » Pas besoin de le supplier, les choses se font seules et sans accros. Je le laisse dos à moi, le temps de fermer la porte de mon appartement et de m’approcher. Frustré, le cœur vacillant de toute force contre ma poitrine, je dépose les paumes de mes mains tremblantes contre son dos. Sa respiration, je peux l’a sentir. Il ne va pas bien du tout. Comme si j’étais capable de ressentir la même chose que lui, je baisse les bras, au sens littérale du therme. Oui, je baisse quelque peu mes mains, comme la sensation d’une caresse affective, avant de l’inviter à avancer d’une voix très calme, basse, et compréhensive. « Tu veux t’assoir, boire quelque chose ?.. Je sais pas, j'suis perdu, qu’est ce qu’il se passe Nolan ?.. » Derrière son dos, ma voix essaie de se frée un chemin jusqu’à lui. Si troublée, on croirait que je vais pleurer.



I have learned that if you're down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you're prepared to stand. Don’t get up until you've learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. ∞



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
GOLDEN PIECES : 22
MESSAGES : 477
AGE : 24
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski.
PSEUDO INTERNET : halcyon.
FLORIDIEN DEPUIS LE : 05/07/2016
EXPECTATIONS' STARS :
RÉPUTATION
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
MÉTIER
★☆☆☆☆☆☆☆☆☆
RICHESSE
★★★★★☆☆☆☆☆
LIEU DE VIE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
SANTÉ
★★★★★★☆☆☆☆
POPULARITÉ SOCIALE
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
CARRIÈRE MUSICALE
★★★★☆☆☆☆☆☆

Caractère:
 


Infos en Vrac:
 



Two Zola is better than One | Noden

Eden |


Bromance | Noway

Wayde |


Broken Doll | Milan

Mila |


Little Princess | Nolys

Aelys |


Shape of you | Those girls

Wendy | uc... Reese | uc... Thea | uc... Athéna | uc...


Ten Feet Tall | Those boys

Loup | uc... Clyde | uc... Pierce | uc... Alec | uc...
avatar

it goes electric - NB
it goes electric - NB




Re: If I lose Myself tonight :: Nody    
Mer 14 Juin - 18:04


Wendy & Nolan

If I lose Myself Tonight


À fixer le bois devant toi. Porte qui se dresse, fait obstacle à ta volonté. À détailler chaque fine ligne, remarquer les traces du temps sur la matière. À pouvoir la défoncer, si tu le voulais. Aucune force pour rien. Les poings déjà meurtris par les coups sur les murs de ton appartement. À ne plus ressembler à rien. Et attendre. Attendre des secondes, des minutes qui ressemblent à des décennies. Ta tête qui crame sous la came. Aucune retrouvaille qui n’aura été digne de vous. Par ta faute. Toujours ta faute. Nolan qui n’est plus rien, rien sur le papier, rien dans la réalité. À ne pas entendre ce qu’il se passe de l’autre côté de cette porte. Sans te soucier si tu allais dérangé. À ne pas réfléchir, jamais. Agir sous l’impulsion, à suivre ses pulsions. Le coeur sur le point d’exploser sous les émotions. À ne plus tenir et être sur le point de partir. Les cents pas que tu fais devant cette barrière. Sa voix qui peine à se faire entendre entre le paroi. Elle est là. Elle est putain de là. À finir ta marche pour revenir devant cette porte. Les mains que tu poses sur son cadre. T’y appuyer pour ne pas plus sombrer. Tête qui se baisse. Ne se relève que lorsqu’elle apparait devant toi. À chercher ses opales. Besoins des vagues de ses deux océans. Besoin de retrouver ce même regard d’enfant qu’il y a huit ans. Scène identique, seulement le décor complètement différent. À ne plus être en Afrique, sol américain que vous foulez. Et ne rien dire. Le regard qui crie ta détresse. Le regard qui hurle la tristesse. Nolan qui s’avoue vaincu avant l’heure, qui ne sait plus plus où il est. Peter Pan troqué pour les enfants perdus. A besoin de sa fée clochette pour savoir à nouveau voler. Besoin de sa poudre magique pour à nouveau ressentir sa légèreté. Que sa main dans la tienne pour te faire entrer. À la suivre comme un pantin, handicapé qui ne sait plus marcher. À enfin passer cette putain de porte, et ne plus bouger. Univers que tu découvres à l’instant. Le regard hagard, tombe sur tout et n’importe quoi. À réaliser que tu n’as rien à faire là. Souffle que tu expulses, trop longtemps retenu, sans t’en rendre compte. Qu’un léger sursaut quand sa main se pose à ton dos. À retrouver son regard, et ne toujours rien dire. Grande gueule qui en perd ses mots. Et elle s’inquiète. Tu le vois dans ses traits. À te demander sans cesse ce que tu fais là. Elle que tu devrais garder loin de ton bordel. Mérite beaucoup mieux Wendy. Mérite le meilleur et non le pire. Reviens sur terre Nolan, se crash sur le sol. « Je… Je sais pas ce que je fais ici, en fait. » Rire qui résonne, dans un souffle. Qui sonne totalement faux. À vouloir se sauver la face. Main qui passe sur le faciès avant de lui revenir à elle. « C’est complètement con, putain. » Et rire encore, sans retenue. Pour rien. Rien qui n’est drôle. Le rire fébrile qui trahie ton état. Celui qui prouve que tu craques. Pète un câble, Nolan. « Je veux pas m’asseoir. J’ai pas soif. J’ai… » Les poings qui se posent brusquement sur ton front, les mains qui s’ouvrent sur les yeux. À le laisser glisser sur le visage pour reprendre contenance. Et tu rates. Tu sombres. Un peu plus encore. À croiser son regard une nouvelle fois. « Elle est partie Wendy. Et c’est moi, c’est encore ma faute. J’ai… Encore, putain. Encore ! » Le discours qui ne fait pas de sens. Le même mot que tu prononces sans arrêt. Famille que tu détruis, un peu plus. Encore.    
AVENGEDINCHAINS


wicked games.
Bring your love baby I could bring my shame. Bring the drugs baby I could bring my pain. Bring your body baby I could bring you fame. And that's my motherfucking words too. Just let me motherfucking love you › © alaska.  



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

 If I lose Myself tonight :: Nody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MIAMI A MILLION LITTLE FACES :: West Miami :: Blue Lagoon-
Sauter vers: